Blog

Latest Industry News

Reprogrammation automobile – Durite silicone

L’attachement que l’on développe pour une automobile varie d’un conducteur à un autre. On achète une voiture soit pour s’en servir aussi longtemps que possible, soit pour son histoire. Bien des fois, on l’achète aussi par amour qu’on a pour une marque ou pour un modèle précis.
Cependant, une fois acquise, plusieurs sont les propriétaires qui pensent à améliorer sa qualité. Ils envisagent ajouter à cette voiture des attributs (pièces, accessoires) et des performances dont celle-ci n’était pas équipée à l’origine. Par exemple, si la puissance d’origine d’une voiture ne satisfait pas son propriétaire, il peut recourir à la reprogrammation moteur Durite silicone.

Une question qui est récurrente est justement : « pourrais-je passer par une reprogrammation moteur pour améliorer les performances de mon auto ? ».
L’affirmatif à cette question ne constitue pas une exagération. La reprogrammation de la cartographie d’un moteur améliore ses performances et ses qualités.

Avant de se lancer dans une quelconque reprogrammation automobile, il est intéressant de savoir que la quasi-totalité des voitures ont des moteurs conçus sur la même morphologie mais qui sont réglés différemment à cause du coût et du développement. Ces réglages se font au niveau de la cartographie moteur Durite silicone.
La majorité des véhicules équipés d’un moteur à injection disposent d’un boîtier électronique ou calculateur. Ce boîtier contient un programme disposant de toute une série de paramètres faisant fonctionner votre moteur. La reprogrammation du moteur d’une voiture consiste à donner une nouvelle configuration à la cartographie via la prise diagnostic.
La reprogrammation, c’est avant toute chose apporter un agrément de performance mécanique supérieur à l’origine. Cela consiste à combler toutes les failles électroniques oubliées des constructeurs qui nous permettent de dégager un atout considérable en terme de gain et de plaisir. Mais il s’agit surtout de cerner parfaitement l’usage de chacun de sorte à apporter à l’utilisateur le meilleur de son auto. Il faut donc savoir qu’il existe différentes manières de reprogrammer un même véhicule.

Acheter une « puce » préprogrammée

Il suffit d’ouvrir le boitier d’origine et remplacer la puce par la nouvelle. La plupart du temps la puce est soudée en double face. Il faut bien prendre les précautions nécessaires pour ne pas l’endommager. Plus la cylindrée est grosse, plus complexe et plus cher est la puce. Pareil pour la catégorie de la voiture, plus c’est une voiture couteuse et plus les programmes anti-copiage sont complexes.

Faire une reprogrammation sur mesure

Il s’agit de dessouder la puce d’origine, copier les données principales du constructeur afin de pouvoir les remettre dans une nouvelle puce (ou de l’ancienne une fois effacée) et ressouder. Plusieurs paramètres peuvent être modifiés : la cartographie de l’injection, l’éventuelle pression du turbo, le débit d’air et supprimer les limitations etc.…
La consommation de carburant peut être optimisée et le couple augmenté. La reprogrammation peut être personnalisée selon vos besoins. Plus la cylindrée est grosse, plus complexe est la reprogrammation.

Installer un boitier additionnel

Il s’agit d’un boitier à brancher sur une prise du boitier d’origine, destiné à tromper le calculateur afin de modifier la quantité de carburant injecté. Ne fonctionne que sur les moteurs diesel à injection. Le principal avantage du système est de pouvoir s’installer et se retirer en un rien de temps sans avoir une quelconque notion de mécanique. De plus, les entretiens réguliers en concession ne pourront pas réinitialiser ce boitier et les réglages resteront intacts.
La reprogrammation est un moyen de régénérer la puissance et la performance de sa voiture et de lui communiquer une nouvelle énergie afin de mieux s’en servir.

Leave comments

Your email address will not be published.*



You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>